Mayotte : le vivre-ensemble à rude épreuve

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

« Quand les rafles anti-comoriennes ont repris, on m’a fait comprendre que j’étais une étrangère, cela ne me pose aucun problème. » a confié celle qui se dit fière de son village natal, Malé au sud de Ngazidja. « Même si je sais que je suis plus mahoraise que beaucoup de ceux qui disent vouloir chasser les gens. » a-t-elle ajouté.

Mma Poutou, comorienne, mahoraise et fière de l'être

40 ans que cette petite dame réside sur l’île au lagon. Dans une modeste robe bariolée, vieillie sans doute par la poussière de son lieu de travail, le marché de Combani. C’est là que tous les jours Mma Poutou* se rend pour proposer à ses clients du Manioc, des tomates, de la salade, des bananes…etc.

En quarante ans – environs l’âge de l’indépendance des Comores – Mma Poutou s’est mariée et a eu des enfants, six en tout. Ils sont nés, fait leur scolarité à Mayotte, et après le bac et ils sont partis en métropole où ils travaillent actuellement.

« Quand les rafles anti-comoriennes ont repris, on m’a fait comprendre que j’étais une étrangère, cela ne me pose aucun problème. » a confié celle qui se dit fière de son village natal, Malé au sud de Ngazidja. « Même si je sais que je suis plus mahoraise que beaucoup de ceux qui disent vouloir chasser les gens. » a-t-elle ajouté.

Il est vrai que Mma Poutou a fait sa vie sur l’île, ses enfants sont mahorais et une partie d’elle s’est avec le temps liée à Mayotte. Elle en est fière. Elle se sent chez elle a Combani, comme à Malé, en Grande-Comore.

mmapoutou produits

Métiers ingrats pour les natifs

Dans ce marché, des Mma Poutou, il y en a pas mal, c’est la quasi-totalité des marchandes de la place. Le marché est tenu par 95% d’originaires des Comores indépendantes et 5% de natifs de Mayotte. C’est dire le rôle que jouent ces ressortissants dans l’économie et la vie de la localité. Pour les natifs de l’île ce sont des petits métiers ingrats, pas assez payés. Il y a comme un sentiment de mépris vis-à-vis de l’activité. Ils n’en veulent pas. Du coup les populations qui ont migré vers Mayotte, insuffisamment qualifiées pour des corps de métiers mieux côtés, ou qui sont confrontées au séjour irrégulier, trouvent un moyen accessible de se faire un revenu régulier.

Il y a de fait une complémentarité bénéfique entre natifs de Mayotte et comoriens des îles voisines, un besoin réel de main-d’œuvre et une offre pas chère et corvéable à souhait. Cela s’applique aux marchés de proximité mais également dans la construction (manœuvres, maçons, carreleurs, électriciens), les services à la personne, femmes de ménage …etc.

Les décasages sauvages

Les îliens de l’archipel de la lune s’entendent, échangent, communiquent, interagissent au quotidien dans les villes et villages de Mayotte, l’île d’ailleurs où le mélange est le plus fort. Cette cohésion est régulièrement interrompue par les évènements malheureux et condamnables des « décasages ». Ceux-ci sont organisés par des groupuscules qui ratissent les villages et entraînent avec eux les propriétaires terriens dans la mésaventure illégale d’expulsions sauvages. Si le motif affiché de ces expulsions, lutter contre l’occupation illégale de terrains, est tout à fait légitime, il y a récupération. Des groupuscules haineux, anti-comoriens récupèrent la colère légitime des quelques propriétaires concernés pour attaquer une grande majorité de locataires réguliers dans les villages.

*Les noms et villages ont été modifiés pour garantir l’anonymat de la femme qui nous fait le témoignage.

I-LiveTv

ANPI véritable partenaire pour aider les investisseurs ?

Emission en langue comorienne sur le rôle de l'ANPI agence nationale de la promotion des investissements. Comment l'ANPI peut aider les investisseurs à démarrer leurs projets dans de meilleurs conditions.

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 2ème partie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 1erpartie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (3/3)

Comores, Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, a rappelé que les assises voulues par le Mouvement du 11 août, sont nationales et en aucun moment, elles ne pourront “être insulaires”. Il a fait part de son incompréhension à la communauté internationale,

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (2/3)

Comores, Dès son investiture, le Comité de pilotage des assises nationales (CPAN) s’est penché sur les moyens qui permettraient le retour des représentants du gouverneur et du conseil de l’île de Ndzuani ainsi que ceux des partis de l’opposition.

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (1/3)

Comores, L’initiative de d’organiser des assises nationales pour le bilan de 42 ans d’indépendance dont les 15 ans de la présidence tournante émane d’une organisation de la société civile (le Mouvement du 11 août) et a reçu l’aval du chef de l’Etat et de son gouvernement.

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui candidat à l'élection présidentielle de 2016 aux Comores

Société

Emission Kala oi dala : Ca se passe pas très loin de nous, sur l'île au lagon, dans l'émission Kala ...
2017-10-13 07:07:17
Le constat est cuisant vu la situation politico-socio-économique des Comores 42 ans ...
2017-08-09 13:21:20
Top