Des Assises sous hautes tensions biaisées de l’objectif initial

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

DECRYPTAGE : Les analystes habituels de la vie politique comorienne vont épiloguer longtemps sur les bisbilles et les contre-vérités qui polluent les assises du mois décembre prochain.

 

Cette rencontre d’échanges et de réflexion sur nombre de domaines pourrait constituer un bilan d’éclairage sur le chemin déjà parcouru de cet archipel balkanisé par l’ancienne puissance coloniale durant 42 ans de décolonisation inachevée et 15 ans de présidence tournante et tracer les nouvelles pistes que le pays devrait emprunter dans les prochaines années. Force est de constater, que les politicards à courte vue avec leur part de responsabilité du retard du développement des Comores ont sauté sur l’occasion comme à l’accoutumé et contournent l’objectif initial de cette rencontre citoyenne afin d’assouvir leur appétit et de se pérenniser par la suite au pouvoir.

 

Postures individuelles

Ces assises devraient prendre la forme des états généraux qui rassemblaient toutes les forces vives du pays, mais aussi des représentants de la diaspora, pour échanger sans à priori, afin d’ évaluer ce qui a fonctionné ou pas, identifier les causes et les issues à suivre pour sortir enfin le pays de l’ornière de la misère et du désespoir permanent. Mais malheureusement, les divisions séculaires, les postures individuelles et les ambitions personnelles ont pris le pas au détriment du bon sens ; du coup les assises ont perdu la ferveur qu’elles ont suscité au début et ceux qui font la lèche au pouvoir actuel par la pratique de la politique du ventre s’imaginent que cette rencontre citoyenne pourrait se faire sans la diaspora, ni l’exécutif insulaire d’Anjouan ni, une partie de l’opposition ou enfin les responsables initiateurs du mouvement du 11 aout.

 

Débauchages individuels

Compte tenu du désintérêt de ces assises par l’opposition et une partie de la société civile, le chef de l’Etat bat en retraite piteusement en suggérant implicitement aux responsables du comité de pilotage de tendre la main à ceux qui ont boudé la rencontre de revenir sur leurs décisions et de procéder parallèlement à des débauchages individuels au parti DJUWA à l’exemple de l’ancien ministre des affaires étrangères de SAMBI nommé récemment directeur de l’ORTC. Qu’on le veuille ou pas, le parti DJUWA est bien implanté dans les trois iles et SAMBI est très populaire auprès des couches populaires, mais aussi des milieux religieux et des notables. L’enterrer politiquement par des basses manœuvres tordues serait un fiasco.

 

IKILILOU et MAMADOU ont tenté dans le temps par divers moyens obscurs et qui se sont révélés inefficaces. AZALI entouré par des mauvais conseillers du soir reprennent les mêmes procédés fumeux qui déshonorent l’image de la fonction et du pays. Les Anjouanais qui sont avec AZALI ont une faible implantation sur l’ile par rapport à l’aura et l’influence de SAMBI au sein de la population d’Anjouan et des autres iles comoriennes. Si en Afrique certains pays du continent souffrent des problèmes ethniques ( le cas du Nigéria) ou religieux ( entre catholiques et musulmans pour le cas de la Cote d’Ivoire), les Comores selon sa configuration de la géographie physique sont victimes des considérations insulaires, nier ou rejeter cela d’un revers de la main relèverait de l’amateurisme politique.

 

Un naufrage abyssal

IL faudrait une prise de conscience de l’importance du terme << Nation>> qui devrait s’inscrire dans la durée pour qu’un Comorien se définit en tant qu’un citoyen d’une nation et non de continuer à se dire grand-comorien, Anjouanais et Mohélien avant d’être Comorien. En s’appropriant explicitement ces assises pour modifier au final la présidence tournante, AZALI conduira ce pays non vers une émergence bancale mais dans un naufrage abyssal.

Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY

I-LiveTv

La 6ème commission mixte France - Comores

La 6ème commission mixte s'est tenue à Moroni. Des représentants mahorais ont pris part aux négociations.

ANPI véritable partenaire pour aider les investisseurs ?

Emission en langue comorienne sur le rôle de l'ANPI agence nationale de la promotion des investissements. Comment l'ANPI peut aider les investisseurs à démarrer leurs projets dans de meilleurs conditions.

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 2ème partie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 1erpartie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (3/3)

Comores, Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, a rappelé que les assises voulues par le Mouvement du 11 août, sont nationales et en aucun moment, elles ne pourront “être insulaires”. Il a fait part de son incompréhension à la communauté internationale,

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (2/3)

Comores, Dès son investiture, le Comité de pilotage des assises nationales (CPAN) s’est penché sur les moyens qui permettraient le retour des représentants du gouverneur et du conseil de l’île de Ndzuani ainsi que ceux des partis de l’opposition.

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (1/3)

Comores, L’initiative de d’organiser des assises nationales pour le bilan de 42 ans d’indépendance dont les 15 ans de la présidence tournante émane d’une organisation de la société civile (le Mouvement du 11 août) et a reçu l’aval du chef de l’Etat et de son gouvernement.

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui candidat à l'élection présidentielle de 2016 aux Comores

Société

Emission Kala oi dala : Ca se passe pas très loin de nous, sur l'île au lagon, dans l'émission Kala ...
2017-10-13 07:07:17
Le constat est cuisant vu la situation politico-socio-économique des Comores 42 ans ...
2017-08-09 13:21:20
Top