Ulezi : non à la corruption !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ces derniers temps les comoriens assistent tristement aux scandales financiers dont le dernier en date atteint une des plus hautes institutions de la République, sans la nommer, l’Assemblée Nationale ?

Par le même auteur : Communiqué : Ulezi demande d’abrogation du décret de la mise en place du comité de pilotage

Détournement des fonds, dilapidation des deniers publics ou corruption sont des maux insidieux dont les effets délétères frappent violemment notre pays, les Comores depuis des décennies. Tous les gouvernements depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, excepté le gouvernement d’Ali Soilihi toute proportion gardée sont tous touchés par ce chancre. Le parti Ulezi ose assumer pleinement ses propos à savoir, l’absence de démocratie, l’attaque incessante de l’Etat de droit, les violations multiples et manifestes des Droits de l’Homme, la défaillance délibérée d’appel d’offre en ce qui concerne les marchés publics sont les séquelles notoires de ces fléaux.

corruption prisonniers

La corruption sévit

Comme dans tous les pays du monde où la corruption sévit, aux Comores ce sont les plus vulnérables qui sont les premières victimes de cette grave maladie. En effet, les aides octroyées par les organismes internationaux dans le cadre des relations bilatérales et multilatérales réservées au développement du pays n’arrivent pas aux destinataires. Les détournements de ces biens publics accentuent la pauvreté, les inégalités et l’injustice sociales, ne favorisent pas les investissements, particulièrement étrangers et découragent fortement les nationaux. Il est à noter que tous les niveaux de l’échelle sont contaminés gravement par ce fléau. Les corrompus et les corrupteurs agissent en toute impunité et pire encore ils sont encouragés.

Le malheur est de voir des personnalités politiques de haut rang infectées par cette infâmie. Le parti Ulezi rappelle à ces véreux qu’on ne fait pas de la politique pour s’enrichir, ils se trompent de vocation. C’est dans le business qu’ils doivent se lancer pour se faire beaucoup d’argent En tout cas nous faisons de la LUTTE CONTRE LA CORRUPTION notre cheval de bataille.

 

Commission contre la corruption

D’une part le parti Ulezi lance un appel à tous les citoyens de lutter contre ce fléau et d’autre part il interpelle le gouvernement à respecter la loi et à remettre en place la Commission Nationale de Prévention et de Lutte Contre la Corruption en lui donnant les moyens nécessaires et lui assignant de manière autonome des missions plus strictes. Les membres de la commission contre la corruption doivent être d’abord des femmes et hommes immaculés, honnêtes, animés de sens de patriotisme avéré et irréprochables. Cette "commission" pour plus d'efficacité, d'autonomie et de transparence, devrait être verrouillée et dotée de son propre budget de fonctionnement.

NON A LA COORUPTION sous toutes ses formes PLUS JAMAIS DE DILAPIDATION DES DENIERS PUBLICS ARRÊT DES DETOURNEMENTS DES FONDS PUBLICS.

Lyon le 10 Octobre 2017

Le 1ere Sécretaire du parti Ulezi

Natuk Mohamed Mouzaoir

Top