Trenani : Azali fait un discours de responsabilisation du peuple

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est face au gouverneur de l’île Salami, un parterre de notables et des personnalités du gouvernement de l’île et de l’Union que le président de la république a fait un discours pour le moins inhabituel, jeudi 20 avril à Trénani.

Sur un ton incisif et sans langue de bois, Azali a demandé à Salami d’honorer les engagements de l’île vis-à-vis de l’Union.

« Anjouan est une île honorable, alors faites en sorte qu’elle continue à honorer ses cotisations. »

« C’est en ce qu’ils honorent leurs engagements que l’on reconnait les personnes honorables. » a continué Azali dans son discours à l’occasion du lancement de la centrale de Trenani, consacrant la promesse de campagne tenue du retour de l’électricité sur l’île.

Défendre EDA

L’appel à la responsabilité et l’engagement citoyen a été adressé, également, au dirigeants des PMEs : « vous devez être les premiers à défendre EDA de la fraude et du non-paiement des factures. Il est inconcevable de voir des hommes d’affaires revenir de Dubaï avec des containers de marchandises et refuser ensuite de payer leurs factures.»

Azali n’a pas manqué de rappeler qu’avant lui des pouvoirs sont passés sans penser à maintenir ni améliorer les jalons qu’il avait posés pendant son premier mandat. Ce qu’il déplore.

trenani discours

« Le gouvernement ne peut plus embaucher tout le monde dans les bureaux, ceux qui ont trompeusement embauché des jeunes pour des intérêts électoralistes ont été lamentables. »

Pas de détours non plus lorsque le chef de l’état revient sur les licenciements impopulaires, dès les premiers jours, de centaines d’employés recrutés pour la plupart pour des raisons électoralistes par le tandem Ikililou – Mamadou - Msaidié.

Honte à ceux qui ont trompé ces jeunes

Ces licenciements, leur responsabilité revient à ceux qui ont trompé ces jeunes en leur donnant de faux espoirs, a martelé Azali sous les applaudissements mesurés du public.

Il va plus loin en affirmant que le service public, arrivé à saturation, ne peut plus embaucher, que l’heure est venue de dire à la jeunesse sortant de l’Université des Comores et ceux revenant de formation dans le pays que seule l’initiative privée pourra les sortir du chômage.

La contribution de l’Etat est d’assurer l’énergie, les routes, l’eau et de garantir un climat favorable pour les affaires, le reste c’est à vous de créer les entreprises.

Nos Imams doivent le dire, les actes de bienfaisance sont comptés comme du ibaada. Payer ses factures pour protéger l’électricité de l’île pour le bénéfice de tous est un acte d’adoration.  

Le discours en langue nationale a pris des allures de prêche lorsque l’imam Azali, comme se fait appeler désormais le chef de l’état, a tenu à parler de Ibaada (les actes d’adoration de Dieu).

Vidéo de l'inauguration de la centrale de Trenani - Anjouan

« Protéger l’énergie d’Anjouan, c’est un acte d’adoration »

Les actes de tous les jours, qui font le bien sont des actes d’adoration a-t-il rappelé à l’assistance. Ainsi lorsque nous allons travailler à Eda pour garantir et sécuriser l’électricité, alors on est dans le Ibaada.

Il faudrait que nos imams le disent, aller au champs, au bureau pour faire vivre sa famille sont des actes d’adoration.

Le discours moralisateur sur la responsabilisation du peuple comorien.

Le locataire de Beit Salam a ouvert une nouvelle ère, celui de la construction du pays, sa préparation pour l’émergence. De nombreux chantiers sont évoqués : énergie, transports, ports, routes. Certains ont déjà été lancés comme l’énergie qui vient de voir son premier volet concrétisé sur les trois îles.

Mais l’effort, à entendre Azali, n’est pas uniquement l’affaire du gouvernement. Une responsabilisation de la population est nécessaire, pour comprendre que l’Etat ne fera qu’une partie du travail. L’autre partie c’est au peuple de s’engager et s’investir.

Sur l’emploi, par exemple le chef de l’état veut parler directement aux jeunes pour les inciter à se lancer dans la création d’entreprises. Et non attendre d’être embauché dans les bureaux.

trenani public

Un jeune = un emploi

Cinique celui qui feint de ne pas voir le dynamisme de ce gouvernement sur la recherche des réponses que posent l’ascension vers l’émergence.

Cependant, toujours en matière d’emploi, il ne suffit pas de dire : créez de l’emploi pour que les emplois se créent. Les questions cruciales auxquelles sont confrontés les jeunes, le financement, l’expertise, l’accompagnement à la création, les facilités douanières sont autant de leviers que l’Etat doit mettre en place pour ces jeunes.

I-LiveTv

ANPI véritable partenaire pour aider les investisseurs ?

Emission en langue comorienne sur le rôle de l'ANPI agence nationale de la promotion des investissements. Comment l'ANPI peut aider les investisseurs à démarrer leurs projets dans de meilleurs conditions.

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 2ème partie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

PAROLE À LA DIASPORA: Débat sur les assises nationales aux Comores 1erpartie

Débat sur les assises nationales aux Comores 1er partie Invités: Maitre Mchida Chanfiou Mohamed ben Charaf MOHAMED Takoudine ABDOURAZAK(alais: chance) ALI Mohamed Ben HALIDI Présentateur: SAID ABDILLAH Said Salim

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (3/3)

Comores, Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, a rappelé que les assises voulues par le Mouvement du 11 août, sont nationales et en aucun moment, elles ne pourront “être insulaires”. Il a fait part de son incompréhension à la communauté internationale,

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (2/3)

Comores, Dès son investiture, le Comité de pilotage des assises nationales (CPAN) s’est penché sur les moyens qui permettraient le retour des représentants du gouverneur et du conseil de l’île de Ndzuani ainsi que ceux des partis de l’opposition.

POLITITIA - Comores: Les assises nationales de décembre 2017, un rendez-vous historique (1/3)

Comores, L’initiative de d’organiser des assises nationales pour le bilan de 42 ans d’indépendance dont les 15 ans de la présidence tournante émane d’une organisation de la société civile (le Mouvement du 11 août) et a reçu l’aval du chef de l’Etat et de son gouvernement.

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui

Talk Africa 24-Said Hamidou Allaoui candidat à l'élection présidentielle de 2016 aux Comores

Société

Emission Kala oi dala : Ca se passe pas très loin de nous, sur l'île au lagon, dans l'émission Kala ...
2017-10-13 07:07:17
Le constat est cuisant vu la situation politico-socio-économique des Comores 42 ans ...
2017-08-09 13:21:20
Top