Faut-il privatiser Ma-Mwe pour retrouver rigueur et rentabilité ?